Le blog d'un passionné par la transformation des individus et des organisations grâce au Fitness et au Biohacking

Les principes d’une vie saine et épanouie

Quand j’ai commencé à approfondir les domaines de la santé, de la vitalité et de la performance, je me suis vite rendu compte que peu de recettes toutes faites me convenaient parfaitement.

J’ai donc pris le parti de définir certains principes que je m’efforce d’appliquer le mieux possible en fonction de mes objectifs et de mes contraintes. Je vous partage ci-dessous les 6 qui me semblent essentiels.

1 – Avoir une vue d’ensemble

Nous ne serons jamais meilleurs que notre point le plus faible. Nous aurons beau avoir le meilleur entraînement du monde, les résultats ne suivront pas si la nutrition et la récupération ne sont pas adaptées. Je considère maintenant 5 dimensions dans la gestion de mon énergie : physique, mentale, émotionnelle, spirituelle et sociale.

2 – Réfléchir en termes de signaux

Dans la même logique, J’aime considérer les interactions entre les différents domaines.

Par exemple, une nutrition inadaptée va peut-être induire un sommeil perturbé qui pourra être plus responsable d’une prise de poids que les calories ingérées. Je préfère ainsi réfléchir en termes de signaux que nous recevons via l’alimentation, l’entraînement, le stress, le sommeil, le soleil, l’air que nous respirons, ce que nos sens perçoivent, nos relations sociales, nos émotions, la pollution, etc. Ces signaux peuvent s’additionner ou se neutraliser, être bénéfiques ou néfastes, perceptibles par nos sens ou non. Ce sont d’ailleurs ces derniers qui dominent.

C’est ainsi par exemple que notre poids dépend bien sûr de ce que nous mangeons (en considérant non seulement comment les aliments sont produits mais aussi transportés, conservés et cuisinés), mais également de comment nous mangeons (détendus en mâchant suffisamment ou sur le pouce en consultant notre smartphone) et de comment nous digérons (via notamment l’état de notre flore intestinale) pour ne citer que quelques facteurs parmi d’autres.

3 – Equilibrer le bon et le mauvais

De manière simplifiée, vivre sainement et être performant, c’est combiner un approvisionnement suffisant et qualitatif de tout ce dont nous avons besoin avec une réduction maximale de tout ce qui peut nous être toxique. En sachant que les deux s’influencent puisqu’un corps et un esprit sans carences se défendront mieux contre les éléments toxiques et qu’à l’inverse, ce qui est toxique aura tendance à limiter notre absorption des bonnes choses.

4 – Apprendre à se connaître et personnaliser

Une personne n’est pas l’autre. En fonction de notre âge, de notre sexe, de notre lieu de vie, notre aisance matérielle, notre éducation, nos priorités et nos contraintes, mais aussi de notre chronotype, notre neurotype, notre famille d’âme et bien d’autres, nous allons répondre différemment aux signaux que nous recevons. Apprendre à mieux se connaître et personnaliser son approche est donc essentiel. C’est ainsi que j’ai pu évoluer tout en profitant plus de la vie (et ça continue ;-)). Cela m’a aussi aidé à mieux comprendre comment fonctionnaient d’autres personnes de mon entourage et à mieux interagir avec elles.

5 – Garder une approche scientifique

« Il ne faut donner que la moitié de son esprit aux choses de cette espèce que l’on croit, et en réserver une autre moitié libre où le contraire puisse être admis s’il en est besoin. »

Cette phrase de Bernard le Bovier de Fontenelle (1657-1757) a bercé mes jeunes années de chercheur en insistant sur l’importance de toujours garder l’esprit ouvert car les certitudes d’aujourd’hui peuvent s’avérer fausses demain (ce qui peut d’ailleurs parfois s’expliquer par les principes précédents).

A l’instar de James Fitzgerald, fondateur d’OPEX Fitness et vainqueur des premiers Crossfit Games, j’aime considérer chaque approche au travers de ses avantages, ses inconvénients et ses inconnues. Lors d’un wébinaire que j’ai fait récemment, j’ai eu le retour (en toute bienveillance) que je disais trop souvent que je ne savais pas, ce qui me décrédibilisait. Je vais adapter ma communication en fonction, mais je pense néanmoins qu’il est plus honnête de dire que l’on ne sait pas que d’être sûr de soi sur quelque chose de faux.

Enfin, j’aime une autre approche d’OPEX qui est de considérer certaines choses sous forme de continuum, par exemple le continuum masculin-féminin ou le challenge-support. J’imagine ainsi un curseur évoluer entre deux extrêmes, en fonction des situations ou des jours, plutôt que de vouloir absolument en choisir un et exclure l’autre.

6 – Prendre du plaisir et limiter les frictions

Je ne tiens aucune habitude sur le long terme si elle n’est pas associée à une notion de plaisir. J’apprends donc à cuisiner sain mais goûtu, ce qui est tout à fait possible. J’ai même remarqué que le plaisir dans ce cas pouvait être plus subtil.

A l’inverse, j’essaie au maximum d’éliminer les frictions, c’est-à-dire ce que rend les choix que je veux faire ou les actions que je veux réaliser plus pénibles ou plus difficiles. En ce qui concerne les choix, on connaît l’habitude de Mark Zuckerberg de s’habiller tous les jours en jean et t-shirt (sauf quand il est convoqué au congrès ;-)), ce qui lui évite de se poser trop de questions le matin. Avoir par exemple chez soi un élastique ou un kettlebell sous la main pour un entraînement rapide augmente vos chances de vous entraîner plus régulièrement. Par contre, s’il est rangé dans la cave ou une armoire où on ne le voit pas, ce sera l’inverse.

Ces principes vous parlent-ils ? Et vous, quels sont les vôtres ?

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  

Précédent

S’entraîner à la maison

Suivant

Coronavirus et Biohacking

  1. Isabelle Henckaerts

    Bonjour Laurent, totalement alignée avec toi, plein de bon sens!
    j’ajouterais ne pas se prendre la tête, ne pas se mettre la pression et se faire confiance!

    • Laurent

      Salut Isabelle,
      Tout à fait d’accord avec toi !
      Merci pour ton message !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén