Le blog d'un passionné par la transformation des individus et des organisations grâce au Fitness et au Biohacking

9 Biohacks pour un télétravail optimal

Travailler de chez soi est devenu, par la force des choses, beaucoup plus répandu. Apprécié par certains, moins par d’autres, cette nouvelle approche offre de fait des avantages et des inconvénients. L’objectif de cet article est de vous partager 9 biohacks pour un télétravail optimal. Ceux-ci sont tout aussi valables pour un travail classique mais plus faciles à appliquer sans la pression du regard de ses collègues.

1. Oxygénez-vous

Un bon équilibre entre O2 et CO2 est non seulement vital pour notre survie et notre santé, mais également pour nos performances mentales et la gestion du poids. Pensez donc à (vous) aérer en suffisance et faire 3 grandes respirations quand vous sentez un manque d’énergie.

2. Hydratez-vous

L’eau est essentielle pour notre bon fonctionnement, en tant que telle (H2O) mais également via son apport en sels minéraux. Elle joue aussi un rôle clé dans l’élimination de composés toxiques d’origine interne ou externe. Boire 1,5 litre d’eau est conseillé, et ce volume doit être augmenté si vous transpirez ou consommez café, thé et alcool qui déshydratent. Avoir un verre et une bouteille à portée d’yeux vous aidera à atteindre votre objectif. Si vous pensez consommer trop de café ou thé, fixez-vous une limite journalière.

3. Reposez vos yeux

Le travail sur écran sollicite fortement nos yeux, surtout dans un mode unique (même distance entre les yeux et l’écran). Pensez à faire des pauses d’environ 7 minutes toutes les heures. N’hésitez pas à fermer les yeux si vous avez besoin de vous détendre ou de fixer quelque chose de vert. Si vous avez un jardin, profitez-en !

4. Bougez souvent

Le maintien d’une même position pendant une longue durée est néfaste pour le corps. Bougez donc régulièrement. Profitez-en pour réaliser toutes les heures une série de 12-40 répétitions de jumping jacks, pompages, squats, burpees, etc. Si vous disposez d’élastiques ou de kettlebells à la maison par exemple, faites-vous plaisir ! Entre 6 et 8 séries sur une journée, ça vous fera déjà un bon entraînement intégré dans votre temps de travail.

5. Profitez de la Nature

Si vous disposez d’un jardin ou d’un accès à la Nature, saisissez l’opportunité de vous exposer régulièrement à la lumière du jour (surtout le matin). Cela vous aidera à resynchroniser votre rythme circadien qui peut se trouver perturbé via l’usage intensif des écrans à lumière bleue. A noter que cela peut très bien se faire par une fenêtre ouverte. Faites aussi des pauses pieds nus dans votre pelouse pour vous recharger en ions négatifs antioxydants. Cela compensera en partie les effets électromagnétiques négatifs de votre ordinateur. Si vous savez en plus intégrer une balade de minimum 15 minutes dans votre routine, vous vous changerez les idées.

6. Ne mangez pas devant votre ordinateur

Thanks to Charles Deluvio for sharing their work on Unsplash.

Nous avons tendance aujourd’hui à manger sur le pouce, en continuant à travailler voire à surfer sur le net ou regarder la télévision. Ceci est particulièrement déconseillé car cela stimule la branche “fight or flight” de notre système nerveux, la branche sympathique, alors que c’est l’autre, la parasympathique (“rest and digest”), qui devrait être la plus active à ce moment-là. Or mauvaise ingestion égale mauvaise digestion, avec au mieux un manque d’énergie et au pire des maux de ventre. Essayer dès lors de vous discipliner et de faire une réelle pause pour manger en prenant le temps de bien mastiquer. Vous n’en serez que plus efficace par après.

7. Optimisez vos réunions en ligne

En télétravail, les défis de communication peuvent être accrus en raison d’une mauvaise connexion, d’erreurs d’interprétation du non-verbal ou de “social loafing”. Il s’agit de la tendance à réduire l’effort et la motivation lors d’un travail en groupe, un peu comme si l’on se cachait dans une foule. Et cet anonymat s’accroît pendant une réunion à distance en raison de la barrière virtuelle entre les membres de l’équipe.

Après avoir interrogé des centaines de participants à des réunions en ligne au sujet du leadership de ces mêmes réunions, Steven G. Rogelberg, auteur de The Surprising Science of Meetings: How You Can Lead Your Team to Peak Performance , a remarqué que les meilleurs leaders ont ceci en commun : ils assument le rôle de gardien du temps des autres participants, que ceux-ci soient des clients ou des parties prenantes importantes, ou pas. L’idée est que personne ne quitte la réunion en se disant que c’était une perte de temps. Steven nous partage quelques autres astuces dans cet article.

8. Prenez du temps pour vous

Le télétravail vous fait gagner du temps en trajets. Rentabilisez ce temps gagné en investissant en vous. Profitez-en pour lire, regarder et/ou écouter des personnes inspirantes ou d’entamer une formation en ligne. Elles se multiplient pour l’instant avec souvent des prix avantageux. Ce sont ses petites choses qui, répétées régulièrement, vont vous permettre de vous transformer.

9. Combinez !

Un des secrets de l’efficacité du Biohacking est de combiner un maximum de choses en un minimum de temps. Par exemple, mangez ou faites quelques exercices dehors pieds nus dans l’herbe. Cela multipliera les effets bénéfiques sans trop empiéter sur votre journée.

Question ou commentaire, j’y répondrai avec grand plaisir !

Référence

Making Remote Meetings Successful

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  

Précédent

La préparation mentale – Echanges avec Simon CALANDE

Suivant

Le “Willi Waller 2006” de l’auto-massage

  1. Gris Joëlle

    Bonjour Laurent, je me demandais si faire une pause douche, c etait un plus ou bien si ça risquait de nous engourdir?

    Pour soulager les yeux, fixer par moment un point au loin permet une gymnastique des yeux qui est bénéfique pour nous, sorte de zoom puis dezoom.

    Des chercheurs de Mishigan ont démontré que regarder la nature durant 10 minutes augmentait les performances cognitives des humains!

    En ce qui concerne le repas, j ajouterais qu’ un repas en pleine conscience, c est à dire concentré uniquement sur ce que l on a en bouche, pris dans le calme, dehors, si possible, et en se concentrant uniquement sur l émotion ressentie en mangeant lentement, c est un plus. bonne digestion garantie et reelle pause réalisée ainsi.

    Ton article est super intéressant! Merci bon dimanche au soleil!

    • Laurent

      Merci pour ton commentaire Joëlle !
      Je partage tout à fait ton avis.
      Pour la douche, si elle est bien froide, ou alternée chaud-froid, pas de souci à mon sens. Que du contraire ! J’éviterais juste la douche chaude.

  2. Martin

    quelle énergie bien cadrée dans tes articles !
    merci pour cette check list qui me sera bien utile en tant que travailleur à domicile qui se laisse parfois aller !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén